Myriam Charette

Candidate à la maîtrise en criminologie, option analyse
École de criminologie, Université de Montréal

Ma recherche a pour objectif principal de comprendre le processus d’accès à une libération conditionnelle pour une personne condamnée à une peine de prison supérieure ou égale à six mois et inférieure à deux ans et de voir comment ce processus peut varier selon le fonctionnement de différents établissements de détention.

Pour atteindre cet objectif, une série d’observations sur les pratiques professionnelles des acteurs impliqués dans ce processus a été faite dans divers établissements de détention. Plusieurs entrevues portant sur le sens qu’ils donnent à leur travail ont aussi été effectuées dans le cadre de cette recherche.

Date de dépôt prévue : août 2018.

Ce contenu a été mis à jour le 15 mars 2018 à 15 h 26 min.